+

KiteSurf

1 week ago 6

saintmalojmgphotos&sports posted a photo:

KiteSurf

en kitesurf, on ne parle pas de « voile » comme on entend souvent, mais d’une aile. C’est ce grand cerf-volant qui va nous tracter sur l’eau, grâce à la force du vent.
ils se situent sous la planche de kitesurf, et permettent de suivre une direction (tout en crantant).
instrument électronique qui permet de connaître la force du vent. Vérifier la force du vent avec un anémomètre est très pratique pour choisir la taille de son aile.
permet au kitesurfeur de piloter son aile de droite à gauche. Elle permet de border son aile (en tirant la barre) ou de choquer l’aile (en poussant la barre).
une planche de surfkite est une planche directionnelle similaire à une planche de surf. Naviguer en surf, permet une navigation plus douce, et donne d’autres sensations de glisse. La pratique du surfkite est un peu plus complexe car on le fait généralement strapless (sans enfiler nos pieds dans des pads) : cela vient compliquer la navigation (il faut une bonne position) et les virements de bords (les demi-tours).
Le kitesurf est un sport qui se pratique sur l’eau, les jours de vent. Le concept est simple : avec une planche aux pieds et un genre de grand cerf-volant que l’on pilote à l’aide d’une barre, on se fait tracter sur l’eau.
Le kitesurf est classé parmi les sports extrêmes car il existe des risques. Avant de se mettre à l’eau, il est donc vraiment conseillé de suivre des cours avec un professionnel, qui vous apprendra les règles de sécurité et les bases pour vous lancer seuls au grand vent !
Avant de débuter le kitesurf, il n’y a pas de meilleur conseil que celui de prendre des cours. Ils vous permettront de vous faire accompagner à vos débuts, mais surtout d’apprendre les règles nécessaires pour commencer dans de bonnes conditions.
Il est souvent conseillé de prendre de 2 à 3 demi-journées de cours. Les instructeurs de kite estiment qu’après 3 demi-journées, on a les bases pour se lancer sereinement, donc libre à vous de poursuivre seul, ou de prendre quelques leçons supplémentaires.
Alors, qu’est-ce que l’on apprend durant ces cours ? On y apprend entre autre : à mesurer la force du vent (et connaître sa puissance par rapport au choix de l’aile), à identifier l’orientation du vent, quel matériel pour quelle morphologie, les points de sécurité, comment gréer son aile (la gonfler, la placer au sol, tirer ses lignes, les connecter à l’aile), à décoller son aile, le pilotage de l’aile sur sable, le pilotage de l’aile dans l’eau, la nage tractée, le water-start (lorsque planche au pied, on sort de l’eau pour commencer la navigation), et enfin, tirer ses bords, c'est-à-dire aller de gauche à droite sur le plan d’eau. On y apprend aussi les règles de priorité sur l’eau, et elles sont essentielles à connaître !
Ce qui est bien, c’est que l’on peut kiter au rythme que l’on veut. On peut naviguer à la cool, en appréciant simplement de glisser sur l’eau. On peut vouloir y mettre plus de vitesse, jusqu’à tenter des sauts et prendre de la hauteur ! Et on peut aussi s’amuser à surfer les vagues, en twin-tip, ou en surf.
Le freeride (en twin-tip) :
Le freeride consiste à rider sans un objectif précis si ce n’est celui de prendre du plaisir pendant sa session et de profiter au maximum des conditions sur le spot. Le freeride est un mix entre plusieurs disciplines, la vitesse, le carving, le surf et les jump !
Le freestyle (en twin-tip) :
Le freestyle en kitesurf consiste à réaliser des figures spécifiques lors de sa session. Il existe deux types de figures freestyle : les figures old-school et new-school.
Les figures old-school sont souvent impressionnantes car elles sont effectuées avec beaucoup d’amplitude dans les sauts. Il existe de multiples tricks old-school, néanmoins le board-off est la figure qui représente le mieux cette discipline.
Les figures newschool ou wakestyle (railey, back mobes, KGB etc.) s’effectuent avec l’aile en position basse et dehookés pour profiter de toute la puissance de l’aile dans les bras.
Le kitesurf, ou planche aérotractée4 ou encore kiteboarding, est un sport de glisse consistant à évoluer avec une planche à la surface d'une étendue d'eau en étant tracté par un cerf-volant (kite en anglais) spécialement adapté, nommé aile ou voile. Ce sport a pris son essor au début des années 2000.
Le kitesurfeur, muni d'un harnais, est relié à l'aile par des lignes de traction. Il pilote à l'aide d'une barre sur laquelle sont reliées les lignes. Les modes et règles de navigation sont ceux de la navigation à voile.
Si en 2018 le matériel le plus couramment utilisé reste la planche symétrique ou twin-tip et l’aile rigidifiée par des boudins gonflables, il existe de plus en plus de solutions selon le type de navigation voulue : planches directionnelles (type surf) pour les vagues, planches à foil, ailes à caissons auto-gonflables, fermés ou ouverts.



source https://www.flickr.com/photos/saintmalojmgphotos/51158936055/
Read Entire Article